Chronique cinévore de la semaine: Interstellar

Interstellar-poster-2

Synopsis

Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire. (Synopsis by allociné)

Pour en rajouter un peu c’est dans un futur plus ou moins proche où la terre est devenu inhospitalière et où les ressources (notamment les céréales) s’épuisent peu à peu. Le défi est donc de trouver une planète accueillante pour sauver l’espèce humaine.

Anecdotes

Le scénario d’Interstellar s’inspire majoritairement des travaux de Kip Thornes, un éminent physicien théoricien réputé pour ses apports cruciaux à la physique, l’astrophysique et surtout au domaine de la gravitation. Le scientifique, qui a également participé à l’écriture du scénario, est connu pour avoir exploré la théorie de la relativité générale d’Einstein. D’après ses recherches, il serait possible de voyager dans le temps, grâce aux fameux trous de vers. On comprend mieux son implication dans le film.

07727251-photo-photo-interstellar-2

Mon avis

Comme la plupart des films de Nolan celui là était vachement attendu par les gens en général. Pour ma part je n’avais vu que les affiches et pas la bande annonce. Je n’avais donc aucune idée précise sur le sujet du film. Tout ce que je savais c’est que c’était une collaboration des frères Nolan ce qui souvent est gage de qualité et surtout que Matthew McConnaughey jouait le personnage principal et maintenant que j’ai pris l’ampleur de son talent grâce à la série true detective je ne pense pas louper un seul de ses films.

Bref, comme d’habitude on retrouve aussi des acteurs de l’univers Nolan comme Michael Caine ou Anne Hattaway.

Le film dure 2h49. C’est long. C’est surtout long à caser dans une journée. Mais bon comme j’adore aller au ciné, j’y suis allé après le boulot mercredi soir (jour de la sortie). Évidemment la salle était remplie. Finalement, les 2h49 on les voit pas passer. Et première chose importante je trouve que Nolan a très bien su gérer le temps dans ce film en général. Que ce soit la construction du récit et le fait qu’il y ait peu de moment où l’on s’ennuie ou même le temps du récit et le fait qu’on réussisse bien à comprendre le temps passé dans le vaisseau. On ne peut pas lui enlever, j’ai souvent été voir des films moins bien construit, voir parfois où je regardais ma montre en pensant « bon alors c’est bientôt la fin ou quoi?! ». Le seul petit défaut qui pourrait peut être gené mais je pense que c’était assez nécessaire c’est que la/les scènes d’exposition sont assez longues. Le film m’intéressait donc je n’ai pas eu de mal à rentrer dedans mais peut être que çà peut amener les gens à décrocher j’en sais rien. Mais c’est vrai que j’ai trouvé le début un peu bizarre.

interstellar-christopher-nolan-s-interstellar-aliens-wormholes-or-what

Concernant la mise en scène et la photographie on a vraiment le droit à des images vertigineuses et encore pour moi ce n’est pas la vraie force du film. J’ai trouvé que la mise en image des différents phénomènes physiques était hyper bien faite et très prenante. Ce n’est qu’ensuite que j’ai appris que Nolan avait consulté un physicien. C’est vrai que c’est un truc que l’on remarque dans le film à quel point les questions de physique quantique sont présente. Je trouve que çà donne un coté réel plus intéressant qu’un film de SF qui présente des phénomène sans expliquer comment cela peut être possible. Pour moi, cette dimension est hyper importante parce que c’est ce qui fait qu’on y croit. Comme je disais à mon copain en sortant du cinéma, finalement ce film j’y crois plus que Gone Girl! Pourquoi? Parce que l’impossible est mieux expliqué.

Que dire de Matthew McConnaughey? Il est tellement touchant… Il a une intensité dans son jeu qui est hyper rare et quand il éclate en sanglots on y croit vraiment. Il colle à son personnage à merveille. Et pour l’avoir vu dans des rôles très différents (strip teaser dans magic Mike, flic bizarre dans true detective) il réussis chaque fois à trouver le petit truc qui fait que son personnage a une identité propre. J’aimerais vous parler des autres acteurs mais j’ai le sentiment de n’avoir vécu ce film que pour le personnage de Matthew McConnaughey et pour sa fille évidemment. J’aime beaucoup Jessica Chastain et je l’ai trouvé superbe dans ce film. Le seul truc qui m’a un peu dérangé c’est que son maquillage était bizarre. Non elle a pas un trait de liner de travers c’est juste que je pense qu’elle est beaucoup maquillée et çà masquait un peu ses particularités. C’est à dire que je l’ai tout de suite reconnu et ensuite je me suis dis mais attends c’est bizarre on dirait pas elle. Mais en écrivant çà je me rend compte que c’est pas plus mal parce que en étant pas Jessica Chastain elle était juste tout simplement Murphy la fille de Cooper.

o-JESSICA-CHASTAIN-INTERSTELLAR-facebook

Enfin, pour finir, ce film est un des meilleurs films que j’ai vu. Pourquoi? Parce qu’il transporte, parce qu’il transcende et parce que l’émotion qu’il transmet est bien au dela de ce que l’on a l’habitude de voir au cinéma. Tout d’abord, pour ma part je suis très émotionnelle, c’est à dire que dans un film par exemple je vais être beaucoup plus touché si le film me procure quelque chose que si le film a un scénario impeccable ou un réalisateur talentueux. Et le fait est que ce film nous fait ressentir des choses complètement dingue. On se retrouve vraiment face à notre condition humaine. L’empathie est énorme et pendant certaines scènes de suspens je me tordais les mains tellement j’étais inquiète. Ce n’est qu’un exemple mais pour vous dire même mon copain qui ne pleure jamais m’a dit qu’il avait presque décroché une larme à la fin du film. On trouve vraiment quelque chose dans ce film, quelque chose de plus important que les critères des critiques: avoir réussis à toucher les gens. Et je parle pas du fait de toucher avec une histoire qui fait pleurer dans les chaumières mais parce que ce film nous touche en tant qu’humain (à condition que nous soyons ouvert à l’émotion. Je dis çà parce que les personnes un peu trop cérébrales peuvent peut être ne pas être ouverte à cela). Je ne sais quoi vous dire d’autres à part que quand le générique de fin a commencé tout le monde était scotché. C’est assez impressionnant de voir une salle de 300 personnes complètement bouche bée par un film. Il a fallu un peu plus longtemps que d’habitude pour que les gens commencent à se lever.

interstellar-premiere-bande-annonce-une

Pour moi c’est çà le cinéma, c’est pas la mise en scène ou les dialogues c’est le tout qui fait que le film te procure des émotions propres. Et de par son sujet celui-là est tout à fait unique en son genre.

Je finirais en reprécisant que je suis très sensible à ce genre d’émotions et que ce n’est peut être pas le cas de tout le monde. Pour moi c’est un des chefs d’œuvres de l’année et Nolan mériterait l’oscar (qu’il n’aura jamais je pense lol) tout comme Matthew McConnaughey mérite une statue de 12 mètres à son effigie à Hollywood XD

Je vous retrouve ce weekend pour deux séances de rattrapages dans lesquelles je vous parlerais de Gone girl, Fury, Magic in the moonlight, le labyrinthe et #Chef.

D’ici là bon vendredi!

(Jamais fait une critique aussi longue XD)

Publicités

6 réflexions au sujet de “Chronique cinévore de la semaine: Interstellar”

      1. J’ai vraiment adoré! Franchement je lui trouve aucun défaut! C’est vraiment un film a voir d’urgence je trouve! 😀

  1. Comment ça j’ai loupé une si sublime merveille cinématographique… j’suis trop nulle. En plus ton article donnait tellement envie de le voir et c’est tout à fait le genre de film qui me plaît!
    Voilà, plus qu’à attendre de pouvoir l’acheter maintenant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s