Mon expérience de service civique: le port’âge

Je suis un peu de ce genre de personne qui se plonge à 100% dans les choses et qui ensuite, est complètement étouffé par ses souvenirs. J’ai passé quasiment un an à apporter des livres à des personnes âgées. Affectée à un bibliothèque du 11e, ma mission consistait à choisir les livres pour les personnes âgées et à leur apporter chez eux, à échanger un peu et à reprendre rendez vous. J’ai fini ma mission il y a bientôt un mois et je continue à penser régulièrement à certains de mes bénéficiaires. Quand je suis à la fnac je me fais des réflexions du genre « ah ce livre là plairait surement à telle personne »

Pour pleins d’autres raisons, la fin de ma mission a été difficile parce que je me suis beaucoup attaché à ce que je faisais. J’avais pensé faire un petit article pour parler de comment c’était passé mon recrutement puis ma mission, surtout en me rappelant comme j’étais inquiète avant de commencer la mission et toutes les questions que je me posais.

12011227_10153577590304941_5150366974386610778_n

Finalement, le blog port’âge a publié une interview de plusieurs personnes à laquelle j’ai aussi répondu. Et ça me paraissait bien de vous la partager.

Pourquoi avoir fait un service civique ?

A la base c’est le port’âge en particulier qui m’intéressait. J’ai vu des infos sur le site de la mairie de Paris et je me suis dit que cela pouvait être une bonne idée pour avoir quelque chose à faire après avoir fini mon master d’histoire.

Peux-tu décrire tes tuteurs en une qualité et un défaut ?

C’est un peu spécial parce que j’en ai trois. Donc je dirais pour les qualités: attentive, gentil et drôle.

Pour les défauts c’est plus compliqué

Te sens-tu intégré à l’équipe de la bibliothèque Parmentier ?

Clairement oui. J’ai mis du temps. Un certain temps même mais je suis devenu vraiment très proche de certains de mes collègues donc forcément ça aide à se sentir intégré.

Quel est ton meilleur souvenir ?

Si j’étais honnête je dirais certains moments passés avec mes collègues. Sinon, le jour où lors d’un rendez vous avec une dame que j’apprécie, je lui ai expliqué que j’avais trouvé du travail pour l’an prochain et elle m’a agrippé la main en me disant qu’elle était hyper heureuse pour moi, et bref c’était vraiment émouvant.

Quel est ton pire souvenir ?

Quand une de mes bénéficiaires m’a ouvert la porte les seins à l’air. Bon maintenant j’en rigole mais sur le coup on se sent un peu mal

Que veux-tu faire après ton service civique ?

Je vais entamer un master littérature pour la jeunesse, travailler à la BNF et préparer les concours pour travailler en bibliothèque.

Comment est-ce que ton regard sur les personnes âgées a changé ?

J’étais assez peu au courant des difficultés que les personnes âgées traversent et je pense surtout que le port’âge m’a sensibilisé sur le sujet. Quand on en parle dans les journaux ou à la TV je me sens concerné ce qui n’était pas le cas avant et rien que pour ça, ça valait vraiment le coup.

La speed interview

Tu préfères être un poisson qui ne sait pas nager ou un oiseau qui ne sait pas voler ?

Je préférerai être un kangourou qui ne sait pas sauter.

Prochain voyage ?

Brighton

Plat préféré ?

La Kartoffensalat, bon la salade de pomme de terre quoi mais à la manière allemande ^^

Plat détesté ?

En général tout ce qui vient de la mer

Ta madeleine de Proust ?

L’odeur de la confiture de fraise, ça me rappelle la maternelle quand on faisait les petits déjeuners dans la classe.

Pourquoi le BN sourit-il ?

Parce qu’il est trop classe!

Pourquoi les ouragans ont des noms de filles ?

Peut être à cause de l’habitude et de la société qui est encore un peu patriarcale. ahahah

Qu’est-ce qui est petit, carré et jaune ?

Un petit carré jaune. Badam tsss

Vous pouvez trouver l’article original ici

Pour conclure sur cette expérience, parce que je n’oserais pas poster l’autre article que j’avais préparé que je trouve en définitive assez peu intéressant.

Le service civique, au delà de tout ce que vous pouvez entendre à la radio ou à la TV ne permet pas des facilités de recherche d’emploi. Il n’est pas un plus dans le développement professionnel mais par contre il apporte beaucoup sur le plan personnel. Il y a très peu de modules proposées ou de solutions envisagées pour que l’on ait un plus pour notre avenir. Pour moi ce n’est pas complètement inutile puisque cela me permet d’avoir une première expérience dans une bibliothèque mais qui ne vaut pas grand chose comparé à certains diplômes…

Qu’est-ce qu’il me reste alors? Un joli intitulé sur le CV, le bonheur d’avoir pu rendre service et tenir compagnie à des gens qui avaient besoin de moi et surtout des personnes fantastiques que j’ai rencontré dans ma bibliothèque et qui vont rester dans ma vie un certain temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s