Ode à Tom Hardy. Non je rigole c’est juste la chronique cinévore de Legend, son dernier film.

Oh mince, je viens de me payer un titre à rallonge. Bon, c’est pas grave, on va dire que vous m’aimez quand même.

Vous le savez peut être (ou pas d’ailleurs) j’adore Tom Hardy et du coup je surveille sa filmographie de près. Mercredi dernier le film Legend dont il est la tête d’affiche est sorti en France. Évidemment je suis allé le voir le soir même et je voulais vous en parler.

Synopsis

Londres, les années 60. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale anglaise. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

Autour du film

Tom Hardy interprète les deux jumeaux Kray.

Le film s’inspire largement d’une biographie des frères Kray écrite par John Pearson.

Une prouesse technique?

De base, quand un acteur joue deux rôles ça implique forcément un certain nombre de techniques de « triche ». On filme un personnage de face et l’autre de dos en utilisant une doublure par exemple. Dans ce film, ce procédé est parfois utilisé mais le réalisateur a aussi procéder à l’incrustation du visage de Tom Hardy sur sa doublure mais aussi au plit screen (qui consiste à découper l’écran en deux et filmer la scène en deux fois). Déjà donc, ces « effets spéciaux » ne sont jamais dérangeants dans le récit et finalement on a vraiment l’impression d’avoir les deux personnages.

Avec la technique du split screen on retrouve aussi un certain nombre de plan assez bien pensé qui joue sur la dualité des deux frères avec un effet de symétrie vraiment agréable. (On est pas au niveau de Wes Anderson mais quand même ^^)

Enfin, au début du film, on découvre un plan séquence qui en plus d’être original et bien fait, est aussi significatif dans le discours du film.

D’un point de vue réalisation, ce film n’a donc rien à se reprocher.

Du jeu des acteurs

Bon, là évidemment je vais beaucoup parler de Tom Hardy puisque le film se concentre sur lui. Il joue donc Reggie et Ronnie Kray. Pour interpréter Ronnie, il a une perruque, un certain nombre de prothèse et du maquillage pour que son visage soit un peu différent. On le reconnait sans le reconnaitre du coup et c’est assez bien fait. Dans l’attitude, dans la façon de parler, Tom Hardy a complètement réussis à créer des particularités pour chacun de ses personnages ce qui fait qu’on identifie très vite les caractères qui leur sont propres. Cette palette de comportements met aussi en valeur le talent de Tom Hardy.

Pour les autres acteurs, je n’ai pas grand chose à dire à part peut être une mention spécial à Taron Egerton qui est totalement à 1000 lieux de son rôle dans Kingsman.

De l’ambiance

Tout le film a été tourné à Londres et on ressent vraiment cette ambiance londonienne. Le film se passant dans les années 60, un soin particulier a été apporté aux costumes et au maquillage. J’adore cette période et ça me fait toujours plaisir de voir un film qui s’y passe.

Mais de quoi ça parle?

Bah finalement assez peu de mafia. On pourrait s’attendre à voir des innombrables scènes de réflexion entre mafieux pour savoir quoi faire de la bande rival et ce genre de choses mais finalement je trouve que ces scènes là sont assez peu importante à part dans le début du film (pour l’exposition quoi). Sur toute la deuxième partie du film, ces éléments s’effacent pour laisser place à une vision des relations entre personnage et le côté mafia qui est à la fois absent de l’écran mais omniprésent dans l’esprit des personnages.

Y’a énormément de scènes qui sont géniales et notamment l’introduction du personnage de Reggie. Mais surtout la scène que j’ai trouvé la plus forte c’est celle où les deux frères se battent (bon c’est pas du spoil et en plus c’est au milieu du film). Cette scène est très bien faite surtout parce qu’elle permet de capter toute la complexité de la relation entre les jumeaux et au delà de çà toutes les tensions liées au cercle familial. Elle m’a beaucoup rappelé la scène d’entrainement entre les deux frères dans Foxcatcher. Et finalement c’est peut être à ce moment là qu’on se rend compte à quel point le film est centré sur cette relation compliqué entre les jumeaux et à quel point ils sont engagé et prisonnier d’une certaine manière de cette relation. Si il y avait une chose à retenir sur cette histoire, c’est sûrement ça.

Pour conclure, c’est vraiment un film sympa, bien filmé, bien interprété et qui va un peu au delà du simple récit sans réflexion.

Pendant le film je me disais déjà que j’aimerais le revoir. Et souvent, ça veut dire que j’apprécie vraiment la séance.

Chronique cinévore: le pont des espions

Je vais essayer de reprendre progressivement les chroniques de ciné. Je culpabilise énormément de ne pas vous avoir parler de certains films que j’ai vu récemment et j’ai quelques difficultés à en parler alors que le film n’est plus à l’affiche. Bref, une des résolutions de l’année serait donc de réussir à tenir un rythme!

Synopsis

James Donovan, un avocat de Brooklyn se retrouve plongé au cœur de la guerre froide lorsque la CIA l’envoie accomplir une mission presque impossible : négocier la libération du pilote d’un avion espion américain U-2 qui a été capturé.

Autour du film

On retrouve ici Steven Spielberg aux commandes, les frères Coen pour l’écriture du scénario et Tom Hanks dans le rôle principal.

Le film est inspiré de faits réels et permet une approche particulière de la guerre froide à travers cet échange assez méconnu.

Autre anecdote intéressante, les 20 premières minutes du film ne comporte aucune musique, Spielberg ayant été subjugué par les bruits de la ville de New York il a souhaité seulement travailler cela comme fond sonore pour le début de son film.

La guerre froide

Ce film est tout d’abord le reflet d’une époque. En effet, il nous dépeint d’une manière particulière la période de la guerre froide. En lisant le synopsis et en voyant le titre du film j’ai tout d’abord cru qu’il serait basé essentiellement sur l’échange des deux prisoniers. Mais non. La première partie du film se concentre sur le procès d’Abel accusé d’espionnage et sur James Donovan qui est son avocat.

Pendant toute cette partie là, certaines questions très intéressantes sont développées dont nous parlerons à la fin de l’article mais surtout la société américaine est vraiment montrée dans sa paranoïa la plus aigue.

Le rapport à la bombe atomique est aussi très bien souligné à travers un échange entre le personnage de Tom Hanks et son fils qui nous aide à mieux comprendre la complexité et la folie de cette période.

Un film hollywoodien

La façon dont le film est filmé, les acteurs, le cadrage, tout est très parfait, très basique. Ce n’est pas une mauvaise chose même si je doute qu’on puisse faire l’éloge de la prise de risque de Spielberg.

Certains plans sont intéressants et les acteurs sont vraiment très juste dans leur jeu. Il y a aussi une véritable volonté de vérité historique qui va jusqu’à la palette de couleur des costumes. C’est un très bon divertissement et un très bon film pour les gens qui aiment ce genre d’histoire.

La portée philosophique

Et c’est là que j’ai trouvé le film très intéressant. C’est cette démarche d’égalité et d’échange. Le pont des espions c’est évidemment celui où l’échange a lieu mais c’est aussi et surtout ce pont qui lie deux civilisations différentes mais qui finalement agissent de la même manière. Tout le film repose sur un miroir à travers les espions. Un espion russe est arrêté à New York et un espion américain est arrêté en Russie. Et tout cela se résume lorsque Abel dit à James Donovan « des américains font la même chose chez moi. Si ils sont arrêtés, comment voudriez-vous qu’ils soient traités? ». Cette phrase annonce la suite du film mais est surtout très importante pour analyser tous les évènements du film. Le miroir des deux nations ennemis est très bien mis en valeur et même si la culture, la politique et la doctrine n’est pas la même, les deux grandes puissances veulent la même chose et utilisent les mêmes moyens.

Personnellement j’ai apprécié voir ce film car la guerre froide reste une période que l’on connait peu et pourtant je la trouve passionnante.

Haul Noël 2015

Comme il se doit je vous propose un petit article haul de noël. Je vais donc vous présenter les cadeaux que j’ai eu la chance de recevoir à ce noël.

Livres et dvd

Sans titre 6

L’intégral de Six feet under

J’adore cette série et j’ai déjà tout vu mais cela sera l’occasion de la redécouvrir.

Sans titre 12

La galerie des portraits Harry Potter

C’est un beau livre qui est surtout concentré sur les choix de costumes et de maquillage, en somme les choix pour le visuels des personnages dans les films.

Le haut elfique pour les débutants

Un livre que je voulais depuis longtemps tant je suis fasciné par le langage inventé par J.R.R. Tolkien

Henning Mankell

Deux enquêtes du comissaire Wallander ^^

Remèdes littéraires se soigner par les livres

Un très beau livre qui propose pour chaque maux (rage de dent, solitude, peur de l’abandon, perte de l’appétit…) une sélection de livres. C’est vraiment hyper intéressant comme livre.

Sans titre 11

Face Paint de Lisa Eldridge

Un super beau livre qui retrace l’histoire du maquillage

Outlander la neige et la cendre

Je suis hyper contente d’avoir eu ce vrai pavé (1600 pages 0_o) et j’ai hâte de pouvoir le lire même si j’en ai déjà lu une partie en epub.

Millenium 4

La blague c’est que je n’ai pas lu les trois premiers. Ahah.

Animale de Victor Dixen

Il faisait partie de mon challenge cold winter je suis donc très contente de l’avoir eu.

Mode

Sans titre 9

Sac Cath Kidston

Quelle merveille! J’en rêvais depuis longtemps et le voici ^^

Sans titre 8

Portefeuille Cath Kidston

Je suis aussi très contente d’avoir eu un nouveau portefeuille, plus léger que celui que j’avais avant.

Sans titre 7

Des converses noires

Et oui j’en rêvais aussi depuis longtemps et je suis hyper heureuse de les avoir enfin!

Je n’ai pas pris en photo le reste mais j’ai eu un beau manteau et deux pyjamas ^^

Beauté

Sans titre 10

Coffret lush

Avec deux boules de bain très sympa.

Coffret the body shop

J’aime beaucoup la gamme à la pomme j’étais donc ravie d’avoir ce coffret.

Sans titre 15

Foreo

J’ai eu cette brosse foreo (la moins chère des deux existante, celle qui ne fait pas anti âge en somme). Et je la trouve géniale. A la base je voulais la clarisonic et je me suis laissé convaincre par ma super copine Sylvie que Foreo c’était mieux ahah. Je l’ai pris en violet et pour le moment je l’utilise régulièrement.

Sans titre 14

Deux rouges à lèvres

Un mac le Fabby et un Dior mat diorific le fabuleuse. Le fabuleuse est un peu foncé pour moi mais il est super quand même.

Sans titre 13

Parfum Repetto eau florale

Je suis totalement amoureuse de ce parfum! Je passais mon temps à aller le sentir chez Sephora ^^

Sans titre 5

Eye’s potent de Benefit

Une crème pour le contour des yeux. La mienne était terminée je suis contente de tester celle là et j’avoue que je me suis laissé convaincre lorsque les esthéticiennes de Benefit me l’appliquait après l’épilation des sourcils.

J’ai aussi été hyper gâtée par ma copine Florence et notamment avec un vernis Dior magnifique! Merci beaucoup!

Voilà j’espère que ce haul vous aura plu et que vous avez eu tout ce que vous vouliez à Noël.

Mes dix films préférés de 2015

Tout d’abord bonne année!

Comme tous les ans je vous propose la liste des films que j’ai le plus apprécié durant l’année qui s’est écoulé. Une fois de plus j’insiste sur le fait que cette liste est purement personnelle et elle n’est donc en aucun cas une liste des meilleurs films de 2015.

On commence par un chiffre parce que c’est fun. En 2015 je suis allé au cinéma 79 fois. Soixante dix neuf fois. C’est quand même un beau chiffre! ahah! Bref, on passe à mon classement.

10. Comment c’est loin

Je l’ai vu en avant première au début du mois et j’avoue avoir été assez satisfaite en sortant du ciné. J’aime beaucoup Orelsan et son univers et le film ne m’a pas déçu. Il est dans ce top en grande partie parce qu’il entre dans une catégorie de film assez peu représenté dans la suite du top.

9. Vice Versa

Je mets rarement des dessin animé dans mes top de l’année mais voilà, Vice Versa est tellement bien fait, tellement intelligent et tellement émouvant qu’il a sa place toute faite dans mon classement.

8. Pitch Perfect 2

Parce que j’écoute les chansons en boucle et qu’il me fait penser à ma super copine/collègue Laurine qui me manque trop depuis qu’elle est partie en Equateur.

7. Spy

Pas beaucoup de comédie non plus dans mon top mais celle-là j’étais obligé de la mettre. J’ai tellement ri et j’ai adoré le revoir une deuxième fois en grande partie pour le personnage de Jason Statham qui est génial.

6. Birdman

Il faut le dire ce film est une bonne claque, même si je n’ai pas vraiment apprécié la fin, le film entier est une prouesse donc voilà.

5. Kingsman

Colin Firth, Taron Egerton. Voilà. Un film d’espionnage totalement déjanté.

4. Imitation Game

Ce film remonte à loin puisque je l’ai vu en février juste avant les oscars mais finalement de toute la sélection officielle (en les ayant tous vu je veux dire) c’est celui que j’avais préféré. La mise en scène est vraiment touchante, le sujet bien traité, Benedict Cumberbatch merveilleux, que demande le peuple?

3. Avengers 2

Forcément. Il devait être dans le trio de tête. Même si je l’ai trouvé un peu moins bien que le premier Avengers, il faut le dire, c’était quand même un très beau film. L’année n’a pas été très riche en terme de films de super héros et on va bien se rattraper l’an prochain je pense.

2. U.N.C.L.E Les agents très spéciaux.

OMG Non mais ce film je l’ai juste vu 4 fois au cinéma et à chaque fois je me bidonnais toute seule pendant plusieurs minutes sur certaines scènes. Tout ça pour dire que ce film était vraiment super. Hyper divertissant, bien mis en scène avec une histoire peu originale mais qui tient la route. Et enfin: Henry Cavill ❤

1.Mad Max Fury Road

Et oui cette année le film que j’ai le plus aimé c’est Mad Max. Et pourtant à la base j’étais vraiment, VRAIMENT dubitative et j’ai été complètement transporté par l’histoire, par la photographie extraordinaire et l’esthétique hyper spéciale des costumes et des décors. Ce film est exceptionnellement beau du début à la fin.

Hors compétition: le rattrapage de film culte

3. Vampire vous avez dit vampire

J’ai regardé ce film en Octobre et j’en avais beaucoup entendu parlé. J’ai vraiment apprécié le côté hyper rétro que je trouve attirant finalement (certain pourrait le trouver ringard). J’aime beaucoup l’esthétique et la façon de filmer des films de cette époque.

2. Seven

Avec mon frère on s’était fait un petit rattrapage David Fincher en regardant Zodiac et Seven. J’avais déjà vu Zodiac mais je n’avais jamais vu Seven et j’ai très vite compris pourquoi tout le monde en parlant comme d’un chef d’oeuvre.

1.Sacré Graal

Pour celui là c’est encore plus spécial étant donné que j’ai eu la chance de pouvoir le voir au cinéma puisque UGC avait organisé des séances cet été. J’étais vraiment heureuse de pouvoir le voir au cinéma. Faut dire que ça change vraiment l’expérience cinématographique. Enfin bref, c’était vraiment comme je m’imaginais: très drôle et absurde.

30 Day Movie Challenge jour 26 à 30

Jour 26 votre film français préféré

Nos jours heureux

fin je sais pas, fin p’t’être

Jour 27 votre film étranger préféré (hors US)

On va dire qu’on ne compte pas l’Angleterre non plus et du coup…

Je suis un cyborg

Bah ouais. J’assume ^^ parce que j’aime Rain ❤

Jour 28 Votre film pour enfant préféré

On part hors disney et du coup..

Shrek 2

Je le connais par coeur, de A à Z sur le bout des doigts tout ce que vous voulez et je l’adore!

Jour 29 Le film le plus obscur que vous ayez jamais vu

J’ai pas d’idées là, tout dépend de ce que l’on veut dire par obscur…

Trance

Je choisis ce film parce que j’étais un peu en mode « what the fuck did I just watch? » en sortant du ciné mais c’est un bon film et il est pas vraiment obscur à proprement parlé.

Jour 30 votre film préféré lorsque vous étiez enfant

Ninja kid

Bon c’est peut être pas vrai mais il fallait qu’il soit cité ^^

Avec mes frères on l’a regardé des milliers de fois 😀

30 Day Movie Challenge, Jour 19: mon film d’action préféré

Jour 19 mon film d’action préféré

Captain America the winter soldier

Parmi toute la ribambelle de Marvel auxquels j’ai pensé c’est évidemment celui-là qui a retenu mon attention.

J’ai des dizaines et des dizaines d’autres films d’action que j’adore et qui n’ont rien à voir avec ce film (die hard, l’arme fatale, le flic de beverly hills, mad max…) mais voilà si je suis allé le voir 5 fois au cinéma ce n’est pas pour rien.

Et surtout il fallait fêter la sortie de la bande annonce de Captain America Civil War qui sort l’année prochaine. Voilà, c’est pour vous, cadeau ^^

30 Day Movie Challenge Jour 18: votre comédie préférée

Jour 18 votre comédie préférée

Je ne pensais vraiment pas séché sur ce thème mais, ça a été le cas. Pourtant j’aime bien ça les comédies mais je n’ai pas vraiment eu d’idées… Bon j’avoue j’ai pensé à Sacré Graal parce que c’est un des rares films où je me suis marré tout du long mais étant donné que la première fois que je l’ai vu remonte à il y a 3 mois, je trouvais ça un peu hypocrite… Donc…

The boat that rocked

Bon, ce n’est peut être pas exactement une comédie, mais je crois que si quand même.

J’adore ce film, je pourrais le regarder tous les jours. J’adore leurs fringues, j’adore la musique du film et toutes les chansons que je connais par coeur et j’adore tous les acteurs qui sont tous plus merveilleux les uns que les autres.

Voilà voilà, demain place à mon film d’action préféré ^^