Wishlist Février 2016

Cela faisait un certain temps que je n’avais pas posté de wishlist et vu toutes les nouveautés qu’il y a en ce moment chez Sephora je me suis dit que c’était l’occasion. Après tout, nous sommes déjà au mois de Février.

Palette chocolate bon bon too faced

Elle est tellement mignonne!

44 euros chez Sephora

Diorskin nude glowing garden

Cet enlumineur est juste magnifique. A l’image de toute la collection printemps de Dior.

56 euros chez Sephora

Trio de masque Peter Thomas roth

C’est une marque que je ne connais pas et j’aime bien le fait de pouvoir en tester trois différents en petit format.

20 euros chez Sephora

Hangover base de too faced

Ca fait des semaines que les blogueuses en parlent et comme je n’ai plus de base de teint j’aimerais bien m’offrir celle-là. J’en ai entendu tellement de bien.

31 euros chez Sephora

They’re real tinted primer Benefit

Cette base pour les cils est sortie depuis le début du mois chez Sephora et j’attendais un peu avant de me l’offrir. Si certaines l’ont testés je veux bien votre avis ^^

26 euros chez Sephora

Brow box Gwen x Urban Decay

D’abord il y a eu la palette pour les yeux et maintenant il y a une palette de blush, des rouges à lèvres, des crayons à lèvres et cette petite boite pour avoir des sourcils au top.

33 euros chez Sephora

Kat von d

Célèbre dans le monde du tatouage, Kat von D a sa propre ligne de maquillage qui arrivera enfin en France dans les Sephora le 1er Février. Je n’ai pas d’envie particulière mais le packaging des produits me plait déjà. A voir donc en magasin ce que ça donnera.

Cushion encre de peau Yves Saint Laurent

J’ai l’impression que toutes les marques vont suivre Lancome et se mettre au cushion. J’avais voulu tester le Lancome sans en avoir l’occasion et je pense du coup m’intéresser au Yves Saint Laurent si il réussit à me convaincre en magasin.

Rouge à lèvres la petite robe noire Guerlain

Le design est vraiment super joli et je vois déjà des couleurs qui pourraient m’intéresser. J’ai hâte de voir ça chez Sephora.

28,50 euros chez Sephora

Voilà ma petite sélection des nouveautés qui me tentent chez Sephora.

Bon mois de Février à toutes!

Publicités

Ode à Tom Hardy. Non je rigole c’est juste la chronique cinévore de Legend, son dernier film.

Oh mince, je viens de me payer un titre à rallonge. Bon, c’est pas grave, on va dire que vous m’aimez quand même.

Vous le savez peut être (ou pas d’ailleurs) j’adore Tom Hardy et du coup je surveille sa filmographie de près. Mercredi dernier le film Legend dont il est la tête d’affiche est sorti en France. Évidemment je suis allé le voir le soir même et je voulais vous en parler.

Synopsis

Londres, les années 60. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale anglaise. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

Autour du film

Tom Hardy interprète les deux jumeaux Kray.

Le film s’inspire largement d’une biographie des frères Kray écrite par John Pearson.

Une prouesse technique?

De base, quand un acteur joue deux rôles ça implique forcément un certain nombre de techniques de « triche ». On filme un personnage de face et l’autre de dos en utilisant une doublure par exemple. Dans ce film, ce procédé est parfois utilisé mais le réalisateur a aussi procéder à l’incrustation du visage de Tom Hardy sur sa doublure mais aussi au plit screen (qui consiste à découper l’écran en deux et filmer la scène en deux fois). Déjà donc, ces « effets spéciaux » ne sont jamais dérangeants dans le récit et finalement on a vraiment l’impression d’avoir les deux personnages.

Avec la technique du split screen on retrouve aussi un certain nombre de plan assez bien pensé qui joue sur la dualité des deux frères avec un effet de symétrie vraiment agréable. (On est pas au niveau de Wes Anderson mais quand même ^^)

Enfin, au début du film, on découvre un plan séquence qui en plus d’être original et bien fait, est aussi significatif dans le discours du film.

D’un point de vue réalisation, ce film n’a donc rien à se reprocher.

Du jeu des acteurs

Bon, là évidemment je vais beaucoup parler de Tom Hardy puisque le film se concentre sur lui. Il joue donc Reggie et Ronnie Kray. Pour interpréter Ronnie, il a une perruque, un certain nombre de prothèse et du maquillage pour que son visage soit un peu différent. On le reconnait sans le reconnaitre du coup et c’est assez bien fait. Dans l’attitude, dans la façon de parler, Tom Hardy a complètement réussis à créer des particularités pour chacun de ses personnages ce qui fait qu’on identifie très vite les caractères qui leur sont propres. Cette palette de comportements met aussi en valeur le talent de Tom Hardy.

Pour les autres acteurs, je n’ai pas grand chose à dire à part peut être une mention spécial à Taron Egerton qui est totalement à 1000 lieux de son rôle dans Kingsman.

De l’ambiance

Tout le film a été tourné à Londres et on ressent vraiment cette ambiance londonienne. Le film se passant dans les années 60, un soin particulier a été apporté aux costumes et au maquillage. J’adore cette période et ça me fait toujours plaisir de voir un film qui s’y passe.

Mais de quoi ça parle?

Bah finalement assez peu de mafia. On pourrait s’attendre à voir des innombrables scènes de réflexion entre mafieux pour savoir quoi faire de la bande rival et ce genre de choses mais finalement je trouve que ces scènes là sont assez peu importante à part dans le début du film (pour l’exposition quoi). Sur toute la deuxième partie du film, ces éléments s’effacent pour laisser place à une vision des relations entre personnage et le côté mafia qui est à la fois absent de l’écran mais omniprésent dans l’esprit des personnages.

Y’a énormément de scènes qui sont géniales et notamment l’introduction du personnage de Reggie. Mais surtout la scène que j’ai trouvé la plus forte c’est celle où les deux frères se battent (bon c’est pas du spoil et en plus c’est au milieu du film). Cette scène est très bien faite surtout parce qu’elle permet de capter toute la complexité de la relation entre les jumeaux et au delà de çà toutes les tensions liées au cercle familial. Elle m’a beaucoup rappelé la scène d’entrainement entre les deux frères dans Foxcatcher. Et finalement c’est peut être à ce moment là qu’on se rend compte à quel point le film est centré sur cette relation compliqué entre les jumeaux et à quel point ils sont engagé et prisonnier d’une certaine manière de cette relation. Si il y avait une chose à retenir sur cette histoire, c’est sûrement ça.

Pour conclure, c’est vraiment un film sympa, bien filmé, bien interprété et qui va un peu au delà du simple récit sans réflexion.

Pendant le film je me disais déjà que j’aimerais le revoir. Et souvent, ça veut dire que j’apprécie vraiment la séance.

Haul Lush Oxford street

J’étais à Londres le weekend dernier (oui narmol ahah) et évidemment le passage à la boutique Lush de Oxford Street était obligatoire.

D’ailleurs avec le recul je me rends compte qu’à part ça je n’ai pas acheté grand chose… Je n’ai même rien acheté chez Boots, je crois que je suis souffrante ahah.

C’était cool d’être chez Lush Oxford Street parce qu’ils avaient des produits exclusifs de Saint Valentin et aussi parce qu’il leur restait quelques produits soldés du débarras de Noël.

Sans titre 9

Barre de massage Love Spell

On commence ici avec un premier produit exclusif, une barre de massage rose toute mignonne. Bon, j’avoue que j’adore les barres de massage mais je dois vous avouer un truc, je ne les utilise pratiquement jamais. Donc bon, achat un peu inutile mais…c’est une exclu!

Sans titre 7

Savon Sowcake

Oui je n’utilise jamais de savon et oui j’ai déjà 500g de snowcake qui patiente à la maison MAIS il était soldé ^^

Savon Bertie

Alors celui là c’est une petite blague parce que c’est une exclu oxford street qui sent la réglisse. Alors à la base il ne m’a jamais tenté tant je déteste cette odeur. Mais il était soldé et du coup je l’ai senti de nouveau et je lui ai trouvé quelques chose de similaire à mon savon chéri vanille dans la brume et je me suis donc décidé à le prendre.

Sans titre 6

Savon Roses all the way

Il sent la rose et le kaolin, c’est assez agréable mais pas exceptionnel non plus. Par contre il est vraiment très joli.

Fondants pour le bain

J’en ai pris trois: cloak of invisibility le orage qui sent la fleur d’oranger que j’avais déjà pris la dernière fois, l’étoile rose qui sent la menthe et dont j’oublies toujours le nom et enfin flower’s barrow dont j’ai bien aimé l’odeur en magasin qui comme vous le devinez est très fleurie.

Sans titre 8

Ballistic lover lamp

C’est la ballistic de Saint Valentin qui sent bon l’orange

Ballistic tisty tosty edition limitée

Alors je vous avoue, je n’ai aucune idée de pourquoi ni comment cette ballistic diffère de la version originale. Mais bon, elle est mignonne ^^

Sans titre 4Eye jewel bleu

Ce truc ressemble à une craie mais c’est un fard à paupières. J’avoue avoir choisis bleu seulement parce que c’était la seule couleur soldé et à 10£ le petit triangle ça valait quand même le coup. La couleur est très belle et j’ai hate de l’utiliser même si devoir l’utiliser en le frottant directement sur la paupière me fait un peu flipper. Enfin, on verra bien.

Sans titre 3 Sans titre 2Eye powder

Ce sont tout simplement des pigments. Il y a énormément de couleurs et comme pour le eye jewe ce sont des produits seulement disponible à Lush Oxford Street. Il y en a de magnifiques qui changent de couleurs si on les utilise avec de l’eau mais celui-ci est basique et d’un kaki/doré assez joli. J’ai aussi hâte de le tester et ça sera ma première expérience avec des pigments.

Sans titre 5 Sans titre 1

Chronique cinévore: le pont des espions

Je vais essayer de reprendre progressivement les chroniques de ciné. Je culpabilise énormément de ne pas vous avoir parler de certains films que j’ai vu récemment et j’ai quelques difficultés à en parler alors que le film n’est plus à l’affiche. Bref, une des résolutions de l’année serait donc de réussir à tenir un rythme!

Synopsis

James Donovan, un avocat de Brooklyn se retrouve plongé au cœur de la guerre froide lorsque la CIA l’envoie accomplir une mission presque impossible : négocier la libération du pilote d’un avion espion américain U-2 qui a été capturé.

Autour du film

On retrouve ici Steven Spielberg aux commandes, les frères Coen pour l’écriture du scénario et Tom Hanks dans le rôle principal.

Le film est inspiré de faits réels et permet une approche particulière de la guerre froide à travers cet échange assez méconnu.

Autre anecdote intéressante, les 20 premières minutes du film ne comporte aucune musique, Spielberg ayant été subjugué par les bruits de la ville de New York il a souhaité seulement travailler cela comme fond sonore pour le début de son film.

La guerre froide

Ce film est tout d’abord le reflet d’une époque. En effet, il nous dépeint d’une manière particulière la période de la guerre froide. En lisant le synopsis et en voyant le titre du film j’ai tout d’abord cru qu’il serait basé essentiellement sur l’échange des deux prisoniers. Mais non. La première partie du film se concentre sur le procès d’Abel accusé d’espionnage et sur James Donovan qui est son avocat.

Pendant toute cette partie là, certaines questions très intéressantes sont développées dont nous parlerons à la fin de l’article mais surtout la société américaine est vraiment montrée dans sa paranoïa la plus aigue.

Le rapport à la bombe atomique est aussi très bien souligné à travers un échange entre le personnage de Tom Hanks et son fils qui nous aide à mieux comprendre la complexité et la folie de cette période.

Un film hollywoodien

La façon dont le film est filmé, les acteurs, le cadrage, tout est très parfait, très basique. Ce n’est pas une mauvaise chose même si je doute qu’on puisse faire l’éloge de la prise de risque de Spielberg.

Certains plans sont intéressants et les acteurs sont vraiment très juste dans leur jeu. Il y a aussi une véritable volonté de vérité historique qui va jusqu’à la palette de couleur des costumes. C’est un très bon divertissement et un très bon film pour les gens qui aiment ce genre d’histoire.

La portée philosophique

Et c’est là que j’ai trouvé le film très intéressant. C’est cette démarche d’égalité et d’échange. Le pont des espions c’est évidemment celui où l’échange a lieu mais c’est aussi et surtout ce pont qui lie deux civilisations différentes mais qui finalement agissent de la même manière. Tout le film repose sur un miroir à travers les espions. Un espion russe est arrêté à New York et un espion américain est arrêté en Russie. Et tout cela se résume lorsque Abel dit à James Donovan « des américains font la même chose chez moi. Si ils sont arrêtés, comment voudriez-vous qu’ils soient traités? ». Cette phrase annonce la suite du film mais est surtout très importante pour analyser tous les évènements du film. Le miroir des deux nations ennemis est très bien mis en valeur et même si la culture, la politique et la doctrine n’est pas la même, les deux grandes puissances veulent la même chose et utilisent les mêmes moyens.

Personnellement j’ai apprécié voir ce film car la guerre froide reste une période que l’on connait peu et pourtant je la trouve passionnante.

Birchbox Janvier 2016

 J’ai reçu depuis plus d’une semaine déjà la nouvelle birchbox du mois. Cela va bientot faire deux ans que je suis abonné et même si il y a des hauts et des bas, je suis toujours très heureuse de recevoir cette box tous les mois dans ma boite aux lettres.

La box du mois de janvier est d’un joli bleu clair. Je collectionne les boites birchbox que j’utilise pour ranger tout un tas de choses, j’en ai partout!

Sans titre 1

Le thème de la box est un nouveau départ et un des « goodies » c’est deux mois mois de coaching gratuit. Que je pense, je n’utiliserai pas.

Bref par contre j’étais ravie de trouver deux petits élastiques Birchbox qui ressemble aux élastiques twistband que j’adore.

J’y ai aussi trouvé un masque gommant Doux me qui est très agréable à utiliser.

Un gel douche beauty protector qui a la même odeur sucré que la gamme cotton candy de Heymountain.

Un crayon enlumineur jelly pong pong.

Une crème pour le corps wish à la noix de coco.

Et enfin j’ai aussi eu un après shampoing réparateur de la marque Privé.

Sans titre 2D’un point de vue général je suis assez contente de cette box. Le seul produit qui ne me convient pas c’est l’après shampoing parce que j’ai beaucoup de mal à sortir de ma routine cheveux.

Après, le coup du coach même si je comprends que ça puisse intéresser les gens, moi ça ne m’intéresse pas du tout.

Pour rappel, la birchbox coûte 13 euros par mois sans engagement et frais de port compris.

Bilan challenge littéraire 2015

On se retrouve aujourd’hui pour un petit bilan de mon challenge littéraire de l’année 2015 que vous pouvez retrouver ici.

  • Lire un tome de Game Of Thrones
  • Lire un livre de littérature classique

Oui Anna Karrénine de Tolstoï et c’est peut être le livre que j’ai le plus aimé cette année.

  • Lire une pièce de théâtre
  • Lire un livre adapté en film

Eragon de Christopher Paolini. Le film est apparemment une très mauvaise adaptation mais j’ai adoré lire le livre.

  • Lire un livre jeunesse

Coeur cerise de Cathy Cassidy. C’est un livre très agréable à lire.

  • Relire les 7 Harry Potter
  • Lire un livre ayant gagné un prix littéraire
  • Finir un livre commencé et abandonné
  • Lire un livre d’un auteur ayant les mêmes initiales que moi
  • Lire un livre qui se passe pendant la période de noël

Emily Blaine all i want for christmas qui était dans mon cold winter challenge de cet hiver. Je l’ai lu en décembre et j’avoue que je suis un peu resté sur ma faim.

  • Lire un livre fantastique

L’apprenti épouvanteur de Joseph Delaney. Je suis totalement tombé amoureuse de cette saga littéraire. En moins d’un mois j’avais lu les trois premiers tomes et j’ai hâte de contiuer.

  • Lire un livre qui se passe dans un lycée
  • Lire une trilogie
  • Lire un livre sorti l’année de ma naissance
  • Lire un livre que j’étais censé avoir lu à l’école
  • Lire un livre dont la couverture m’a attirée
  • Lire un livre qui a plus de 100 ans
  • Lire un livre inspiré d’une histoire vraie
  • Lire un livre se passant dans différents pays

Le voyage Diana Gabaldon. Cette année a aussi été l’année de la découverte de Outlander. Ce tome est celui que j’ai le moins aimé mais bon ^^

  • Lire un recueil de nouvelles
  • Lire un livre avec un seul mot comme titre
  • Lire un polar
  • Lire un livre de plus de 500 pages

Les tambours de l’automne Diana Gabaldon. On continue avec Outlander. Chaque tome est tellement massif et j’en ai lu 5 donc je crois que les livres de plus de 500 pages c’est largement fait.

  • Lire un livre en VO

Girl online de Zoella. Je l’avais acheté en Angleterre et j’ai trouvé l’histoire assez sympa 🙂

Bon, avec 8  points de mon challenge remplis sur 24, j’avoue que ce n’est pas franchement une réussite (comme dirait Hermione). Mais je ne me décourage pas et cette année j’espère remplir mon challenge beaucoup plus. Je peaufine encore un peu les catégories du challenge et je vous poste ça avant la fin du mois.

Room tour #1 mon coin beauté

Bonjour à tous!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler un peu aménagement de l’espace. Je suis encore en train de tatonner niveau rangement et déco dans ma chambre mais je me disais que cela pourrait être intéressant de faire un point intermédiaire. C’est parti.

Sans titre 8

Mon coin beauté est principalement composé de deux commodes (les fameuses MALM de chez Ikea) qui évidemment sont remplis de vêtements et non de cosmétiques.

D’un côté il y a ma montagne de peluche et de l’autre tous mes parfums. J’ai trouvé cette colonne avec des cases carré à l’intérieur desquelles il y a des miroirs chez Ikea dans le coin bonne affaire, elle doit donc faire partie des anciennes collections.

Sans titre 7J’ai rangé mes beaux parfums dans la colonne et le haut de le commode est occupé par tous les autres parfums avec en première ligne mes parfums Lush.

Sans titre 5

Elle est un peu floue j’ai l’impression… Bref, donc j’ai utilisé un petit bureau Ikea pour me faire une coiffeuse. Rien de très original ici. J’utilise un tabouret tout ce qu’il y a de plus basique et j’ai ajouté un grand miroir et un plus petit (pour le trait de liner c’est mieux).

J’ai récupéré un meuble à case que nous utilisions avant pour ranger nos vêtements et qui est donc maintenant remplis de cosmétiques :-O Ce que j’utilise souvent se trouve sur les deux premières cases, le reste dans les tiroirs (baumes à lèvres, savons etc) ou dans les autres cases. Ah oui et le poupon ignoble qui trone sur une boite Lush c’est le bébé que j’ai eu à mes 1 an. J’arrive pas à lui trouver une place ahah!

Niveau rangement ce n’est pas encore ça, il me manque des accessoires et des idées. D’ailleurs si vous avez des idées je suis preneuse ^^

Sans titre 6Dans le tiroir du bureau, j’ai pu ranger toutes mes palettes à part la Vice que j’utilise beaucoup en ce moment.

Sans titre 3

On ne voit pas très bien mais derrière le miroir j’ai un rangement en acrylique acheté chez Muji qui est très pratique mais peine à contenir tous mes rouges à lèvres.

Sans titre 4J’ai également acheté ce cache pot chez Ikea qui me sert à ranger mes pinceaux, mes liner et mes mascaras.

Voilà pour ce petit article découverte de mon coin beauté. Je manque de rangement et pense ajouter une colonne en plus à côté du meuble à case (ce qui me fait prendre conscience que je suis vraiment tarée mouhahaha).

Je pense vous faire d’ici peu un article sur mon bureau (enfin surtout ma bibliothèque et quelques éléments de déco et sur une partie de mon salon.

En attendant je vous souhaite à tous une très bonne journée!